Comment nous joindre

Syndicat CGT STELIA Aérospace

route de bray

80300 Méaulte

 

tel: 03/22/64/33/88

 

Mail: Syndicat.CGT-Meaulte@stelia-aerospace.com

 

Union Locale CGT ALBERT

UNION LOCALE UL CGT D'ALBERT
MAISON DU PEUPLE,RUE THIERS
80300 ALBERT
Téléphone : 03 22 75 39 80
Email : ulcgtalbert@free.fr

UD CGT somme

24 RUE FREDERIC PETIT

80036
AMIENS CEDEX 1

 

TELEPHONE : 03 22 71 28 70
TELECOPIE : 03 22 71 28 73
Email : cgtsomme@wanadoo.fr

Pourquoi se syndiquer?

 

L’aéronautique, un atout
pour le développement économique !

Reconquête et développement
sous un socle social

AEROLIA Méaulte

 

La direction de notre site fait son mea-culpa dans le Courrier Picard.
Un article de presse qui titre
« changer de modèle social » (éditions des 12 et 13 septembre)

 

La CGT est certes favorable à un changement de modèle social… Mais à une hauteur que nous ne trouvons pas dans les déclarations de la direction du site !

Parler de changement en évoquant la soi-disant difficulté des heures supplémentaires ne porte pas l’ambition d’un réel changement.

Dans ses déclarations, la direction oppose les salariés qui explosent leur compteur d’heures supplémentaires, limité à 220 heures, aux autres salariés qui en ont moins. Il y aurait, d’après la direction, d’un côté des spécialistes qui acceptent les heures supplémentaires et de l’autre côté des salariés qui doivent changer leurs habitudes en passant plus de temps au travail. Pour la CGT, chaque salarié d’AEROLIA est spécialiste, la réussite industrielle de l’entreprise est collective avec tous les acteurs du bassin d’emplois.

Ce qu’attendent les salariés n’est pas la fuite en avant des heures supplémentaires pendant que d’autres souffrent du chômage et de la précarité.

A la CGT, nous sommes d’accord pour développer l’emploi, mais ceci doit se faire avec des garanties sociales fortes pour tous. Ceci ne doit pas être l’occasion pour notre direction de limiter son ambition sur la croissance de l’effectif d’AEROLIA. Or, la barre des 1.400 salariés à statut AEROLIA, que la direction ne veut pas franchir, est pour nous une mauvaise réponse.

Cette limite n’est pas en phase avec la croissance du secteur aéronautique et les résultats du groupe EADS.

EADS représente 480 milliards d’euros de commandes, 16 milliards de dollars en trésorerie.

AIRBUS représente un carnet de commandes dépassant les 4.000 appareils et des projets à développer.

AEROLIA a prouvé sa crédibilité en remportant le marché pour le GLOBAL de BOMBARDIER et ceci en étant dans le groupe EADS, ce qui n’est pas un handicap comme certains pouvaient le croire et le faire croire aux salariés.

 

 

Nous réaffirmons notre ambition de répondre
aux montées en cadence et à la réussite des programmes futurs
(A350, NEO et GLOBAL)
en reconnaissant et en développant
le savoir-faire des salariés.

 

Oui, la CGT est d’accord pour dire que le modèle social actuel pourrait être autre

La CGT est PRETE à y CONTRIBUER en DONNANT une REPONSE PORTEUSE d’AVENIR
à la HAUTEUR des SUCCES COMMERCIAUX que NOUS CONNAISSONS.

 

Cela exige une revalorisation des salaires, une amélioration des conditions de travail
et l’embauche des salariés intérimaires qui le souhaitent et des apprentis.

Les solutions portées par les salariés et la CGT seraient plus profitables
au développement économique et social du bassin d’emplois d’Albert.

Ce changement de modèle social,
la direction le trace également pour le réseau de sous- traitants.

 

Le discours tenu est le même depuis Power 8. Il faut que les sous-traitants diversifient leurs activités en acquérant d’autres clients qu’AEROLIA. La direction voit le réseau de sous-traitance qu’elle n’a d’ailleurs cessé de développer durant ces 25 dernières années, comme une trop grande responsabilité sociale et un manque de flexibilité.

A la CGT, nous savons et affirmons que la respon-sabilité sociale envers les salariés de ces entreprises est également du ressort du donneur d’ordres.

Mettre ces salariés, comme ceux d ’AEROLIA d’ailleurs, en concurrence avec de la main d’œuvre bon marché des pays low-coast, est une irresponsabilité sociale voulue par nos dirigeants. Cette stratégie dégrade très fortement les relations sociales et l’efficacité économique.

La future ZAC qui va voir le jour dans les mois futurs fera partie du changement que la direction souhaite.

Pour que la création d’une ZAC soit porteuse d’avenir, quelques interrogations et conditions doivent être formulées.

Cette zone d’activité regroupera entre autres les quelques entreprises sous-traitantes intervenant dans le processus de fabrication de notre activité.

Ceci ne doit pas être une occasion pour AEROLIA d’augmenter la concurrence entre ses entreprises, comme nous pouvons le connaître actuellement, fragilisant ainsi certaines d’entre-elles.

Les salariés de ses entreprises, ont besoin d’autres réponses que les exigences de rentabilité, le principe de partenariat entre tous les acteurs de notre activité doit être fondamental et amener un avenir plus serein, loin des dissonances rencontrées en ce moment.

 

La CGT propose la création d’un comité inter-entreprises
qui renforcerait les relations industrielles et sociales.

 

 

C’est parce que notre entreprise est un atout que nous devons nous mobiliser.

 

C’est dans cet esprit que la CGT AEROLIA Méaulte s’inscrit dans la mobilisation interprofessionnelle inter syndicale du 11 octobre 2011 : pour une autre répartition des richesses créées, pour d’autres alternatives aux choix actuels, pour que l’emploi soit au cœur des discussions.

 

C’est parce que chaque salarié est concerné par cette crise qui n’est pas la nôtre mais bien celle du monde financier que nous devons agir partout. Faisons de cette journée une alternative à la dictature des marchés financiers et les choix politiques d’austérité qui en découlent.

 

C’est dans le rassemblement de tous
que nous bousculerons leurs choix.
N’attendons pas d’autres échéances,
Le 11 octobre
(1) saisissez l’opportunité
pour vous rassembler et revendiquer.

(1)La CGT vous informera des modalités de cette journée dans les prochains jours.

 

 

Prospérité pour les financiers

 

Austérité pour les salariés

Ça suffit !

Méaulte le 22/09/2011

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CGT stelia meaulte